• Archives pour l'Étiquette motivation
  • Êtes-vous prêt à mourir? Motivation

    La motivation pour réussir

    « La motivation, c’est quand les rêves enfilent leurs habits de travail ». Benjamin Franklin. Notre souhait est de changer notre vie, d’améliorer notre quotidien ,d’augmenter nos revenus pour devenir indépendant financièrement. Mais, êtes-vous prêt à mourir pour y parvenir? Rien n’est facile sur terre, il faut se battre pour se faire sa petite place au soleil. Très souvent, beaucoup se décourage(vous en faites peut-être parti), pour retrouver la « pèche », ils ont besoin d’être motivés. Dans cette vidéo de motivation, vous découvrirez comment monter en puissance jusqu’à atteindre vos objectifs. Oui, vous devez vous fixer des objectifs à atteindre dans la vie, sans cela, vous allez abandonner votre rêve et inconsciemment, vous continuerez votre vie actuelle pour finir comme tous les autres qui n’ont pas su saisir l’occasion qui leur était offerte.

     

    VOICI LA VIDEO:

     

     

     

    Articles similaires:


  • Comment booster la motivation si elle n’est plus là?

    booster la motivation

    La motivation est quelque chose de très fluctuant et qui agit directement sur la confiance en soi. Lorsqu’on désire voir un projet aboutir, la première chose à faire est de réfléchir à ce projet et de définir clairement des objectifs qui permettront de le réaliser le mieux possible. Un fois ces objectifs définis et les étapes identifiées pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de passer à l’action. C’est à ce moment là que l’on réalise vraiment la notion de motivation.

    Lorsque vous commencez un projet, les débuts bien que balbutiants entraînent une montée d’adrénaline. Cette adrénaline suscitée par le commencement du projet va bientôt redescendre pour laisser la place, les unes après les autres, aux différentes étapes qui mèneront à la réalisation et au succès de votre projet.  Bien sûr, ces étapes, on ne les aborde pas toujours de bon coeur, mais c’est le passage obligé qui vous conduit à la réussite.

    S’agissant des tâches, si vous avez le choix entre plusieurs, commencez par celles qui vous plaisent moins. Ainsi, une fois ces tâches fastidieuses effectuées, vous serez ravis de travailler dans des domaines qui vous épanouissent le plus. A l’inverse, si vous commencez par celles qui vous plaisent le plus, cela vous rendrait moins productif  sur les tâches ennuyeuses et, sur le long terme, ce serait néfaste pour la réussite de votre projet.

    Comme vous pouvez le constater, la motivation est quelque chose qui varie au fil du temps. A certains moments vous serez entraîné par l’euphorie d’une réussite, qu’elle soit en rapport ou non avec votre projet. Et puis, certaines fois, vous serez dans l’incertitude et il vous sera plus difficile d’avancer efficacement.

    C’est indéniable, vous passerez inévitablement par ces différentes phases. La question est celle-ci: Comment toujours garder notre moral au beau fixe?

    Comment garder la motivation si elle n’est plus là

    Il y a plusieurs méthodes et techniques efficaces pour être le plus productif possible lorsque l’on a plusieurs objectifs en tête. Dans cet article, je vous propose de visionner une vidéo inspirante. C’est une vidéo inspirante tout simplement parce que à travers elle, la réussite des autres vous sert d’exemple et vous influence directement, et par conséquent elle vous donne aussi envie de réussir.

    Vous avez certainement entendu de dicton: »dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es ». En effet, si vous passez la majeure partie de votre temps avec des personnes dépressives et qui passent leur temps à se plaindre, et à avoir peur de réaliser leurs rêves, il y a de fortes chances qu’au bout de quelques temps vous deviendriez comme eux. Il est très important de savoir s’entourer des bonnes personnes et d’être ouvert le plus possible aux gens.

    Retenez ceci: la réussite des autres vous influence et vous incite à faire comme eux et réussir. Même si le domaine dans lequel cette personne a réussi est totalement différent du vôtre, la réussite sera toujours au rendez-vous si vous suivez cette personne de près.

    La vidéo en question que je vous propose est une compilation d’exploits sportifs plus spectaculaires les uns que les autres. Vous allez admirer des athlètes de très haut niveau qui apparemment, réalisent des performances hors de portée du commun des mortels, donc impossible à réaliser, mais portant ils y arrivent. Cette vidéo vous fera accéder à des exploits spectaculaires qui engendreront des émotions positives et qui vous permettront de retrouver la motivation nécessaire à l’accomplissement de vos objectifs.

    VOICI LA VIDEO

    Bien sûr, il existe d’autres vidéos aussi motivantes que celle que vous venez de voir pour maintenir votre moral toujours plus haut, mais je pense que celle-ci vous montre déjà les différentes techniques à acquérir pour toujours maintenir votre motivation au top. Régalez-vous!!!

    Articles similaires:


  • Motivation et réussite

    motivation et reussiteAnthony Robbins est un écrivain américain né le 19 février 1960 à Glendora(Californie). Il est l’auteur de plusieurs best-sellers et figure parmi les plus grandes personnalités du monde du développement personnel, de la motivation et réussite. Ses séminaires rassemblent souvent plusieurs milliers de personnes qui viennent se ressourcer et se motiver pour relever les défis quotidiens de la vie. Il aurait été le coach de nombreuses personnalités prestigieuses telles que Nelson Mandela, Bill Clinton ou encore André Agassi.   L’US Army aurait aussi fait appel à plusieurs reprises à ses services. Il est incontestable aujourd’hui que Anthony Robbins est cité en référence de ses compétences dans le domaine de la psychologie, de la motivation, de la réussite et du développement personnel

    Je vous propose ici deux vidéos de Anthony Robbins. Dans la première, il  encourage les gens à se prendre en charge en ayant de l’influence sur soi-même, et aussi comment obtenir des résultats. Dans la seconde vidéo, il démontre avec brio comment un écart de seulement 1 mm(quelques soient les domaines) peut nous faire passer de ce qui est excellent à ce qui est horrible

    VIDEO 1

    video 2

    Articles similaires:


  • Quel style de leadership pour l’entreprise de demain?

      quel genre d’entreprise aurions-nous à faire demain? Quel style de leadership devrait lui convenir pour atteidre des bons résultats? Ce qui est certain, c’est que la démarche managériale sera différente pour amener ces entreprises à se démarquer de celles qui ont pignon sur rue aujourd’hui. S’agissant des leaders, les entreprises ont tellement évolué que celles-ci seront obligées d’innover en matière de recrutement, d’évaluation et de formation de leurs managers.

    Â quoi ressemblera l’entreprise de demain?

    indexgood leadership entendre des experts, celle-ci sera plus souple, plus solidaire, plus raisonnable et plus créative. C’est une entreprise qui devrait être capable de se transformer rapidement et avec succès. Loin de suivre les tendances, elle devrait jouer un rôle de leader en les définissant, en les pilotant et en donnant le cap à suivre lorsque des bouleversements du marché se manifestent dans son secteur d’activité, ce qui lui permettra de prendre de l’avance sur ses concurrents.

    L’entreprise de demain devrait répondre sans faute aux attentes d’une clientèle de plus en plus exigeante. Grâce à des relations impliquants étroitement ses clients, elle pourra les surprendre agréablement avec des innovations qui contribuent à leur succès et à sa réussite. Elle devrait être innovante et avant-gardiste dans son approche clientèle. 

    L’entreprise de demain devrait diversifier ses activités pour se donner plus de chance dans une économie globalisée. Ses nouvelles activités devraient lui donner accès aux meilleures compétences, ressources et connaissances. Elle doit imaginer des nouvelles approches de production et transformer radicalement son business model afin de bouleverser son environnement et son marché. Enfin, toutes les actions et décisions de l’entreprise de demain devraient tenir compte des populations et de l’environnement dans lequel vivent ses populations.

    Quel style de leader pour ce genre d’entreprise?

    La notion de leadership a considérablement évolué ces dernières années. Dans ce contexte nouveau, les entreprises qui voudraient que leurs managers de demain se démarquent, devront attendre d’eux des qualités autres que celles qui leurs ont souvent été exigées comme l’intégrité, la rigueur, la vision, le jugement et le développement des collaborateurs. Dans son livre intitulé « la révolution du leadership », Cornerstone Ondemand  dit:  » Les leaders devraient diriger avec intégrité et selon une vision. Bon nombre de ces caractéristiques valent seront encore valables pour les leaders de demain, mais le défaut des leaders d’aujourd’hui concerne plutôt l’engagement humain et l’intelligence émotionnelle« , deux qualités qui peuvent selon l’auteur permettre de responsabiliser les effectifs et d’obtenir davantage de performance et de productivité.

    Dans ce contexte qui pointe à l’horizon, et pour être sûres de ce qu’elles veulent, les entreprises devraient produire elles mêmes des managers et plutôt que de chercher à les recruter. Les leaders devraient aussi disposer de qualités de communicateurs afin d’expliquer aux employés les stratégies, la vision et les objectifs à court et moyen terme. Les leaders devraient faire preuve de créativité en adoptant des nouvelles méthodes de coaching et de motivation d’une équipe.

    Les leaders de l’entreprise de demain doivent être ouvert à la collaboration. En effet, l’entreprise pourra évoluer plus facilement dans un contexte où le travail en équipe sera davantage valorisé que la performance individuelle. Pour y parvenir, les entreprises devraient former des leaders capables de motiver et de gérer un environnement où le travail en groupe est de mise.

    Si l’entreprise évolue, il faut aussi préparer les dirigeants à toutes ces évolutions. Pour ce faire, Cornerstone Ondemand conseille aux entreprises d’établir des processus et outils de gestion de talents.  » Les entreprises qui omettent la gestion des talents dans leur programme de formation des leaders ne parviendront pas à produire des leaders dont elles auront besoin pour tenir les futurs objectifs stratégiques et gagner en stabilité organisationnelle ».

    Enfin, pour rester concurrentielle, les entreprises devraient se doter de plan de succession avec un systhème automatisé des talents, des modules de gestion , des modules de gestion des carrières…..Elles devraient aussi rompre avec certaines pratiques du passé qui consistaient à mettre certaines personnes de coté et à ne privilégier que les personnes à fort potentiel et celles qui sont au plus haut échelon dans leur programme de formation et de développement des leaders. Aujourd’hui les entreprises ont compris qu’on peut trouver les leaders partout. Pour celà, les plus visionnaires d’entre elles allouent des fonds et des ressources de gestion au développement du leadership.

     

     

     

     

    Articles similaires:


  • Comment vous faire aimer et apprécier de vos collaborateurs?

    imagescommunicationLes managers ou leaders d’une entreprise qui sont aimés ou appréciés de leurs collaborateurs ont à coup sûr un secret. Si vous êtes  un chef d’entreprise et que vous ne ressentez pas encore ce feedback venant de vos employés, il n’est pas trop tard pour changer de cap. Tout d’abord, vous devez comprendre que tout le monde a besoin de marques d’affection, d’appréciation et d’encouragement qui viennent des autres. Si vous avez une équipe sous votre responsabilité, vous devez savoir que faire un compliment à un employé peut produire des miracles. Pourquoi cela n’arrive t-il pas le plus souvent? parce que ce n’est pas toujours facile de faire un compliment. Celui-ci pourrait paraître comme manipulateur ou bidon.

    Regardons ensemble quelques compliments qui touchent et font sans aucun doute leur effet.

    Un compliment ne doit pas être manipulateur mais plutôt spécifique, personnalisé et adapté au besoin. Exemple, au lieu de dire: « Vous avez fait du bon boulot »(ici, le compliment est parait généralisé), dites: « Serge, la présentation de votre exposé a été excellente, surtout le passage…… » cette fois-ci,  le compliment est personnalisé et spécifique.

    Faites des compliments indirects. Recevoir un compliment fait toujours plaisir, mais nous sommes souvent embarrassés au moment où nous entendons des propos agréables sur nous. Pour éviter cette gêne chez votre employé, dites plutôt:  » Henry, pourrais-tu m’aider à préparer ce discours? j’apprécie beaucoup l’originalité de tes introductions et conclusions….. »

    Sentez si vous devez faire le compliment en public ou en privé. Les compliments faits en public peuvent toujours  semer une dose de motivation en eux. Mais ce n’est pas tout le monde qui apprécie d’être félicité en public. certains en effet préfèreraient recevoir les compliments en privé et seraient mal à l’aise d’être complimentées en public. Â l’inverse, d’autres ne se sentent valorisées que lorsque le compliment est fait en public. Voyez-vous, un bon leadership est accompagné d’une fine psychologie . Ainsi, vous devez partager le compliment. C’est à dire, le faire devant des personnes qui ont de l’importance pour celui à qui s’adresse ce compliment.

    N’hésitez pas à rapporter. Si vous avez entendu un de vos collaborateurs tenir des propos agréables au sujet d’un de ses collègues, rapportez le à la personne concernée. Surtout si celui qui est à l’origine de ce compliment a de l’importance à ses yeux.

    Soyez généreux. Entraînez-vous à faire souvent et tous les jours des compliments. Mais que ces compliments soient sincères. Ce sont ceux-là qui font le plus plaisir et le plus d’effet.

     

    Articles similaires:


  • Découvrez 5 principes de base pour votre réussite.

    réussite joiePour réussir sa vie, on vous donnera certainement des milliers de recettes miracles. Quelques unes d’elles auront vraisemblablement leur efficacité si vous les mettez en pratique. J’ai recensé 5 principes fondamentaux, qui sont, je le crois à la base de la réussite d’une vie si vous les prenez en considération. Il est important de les apprendre et de ne plus en déroger parce que les solutions improvisées ne marchent jamais.

    1-Découvrez votre raison d’être sur terre.  Je crois que nous avez une mission à accomplir sur terre. Mais la difficulté est souvent de décider du sens que vous voulez donner à votre vie . Pour y parvenir, apprenez à trouver ce qui vous motive ou vous passionne le plus et orientez ensuite toute votre énergie autour de cette passion. Votre véritable motivation doit être liée au rôle que vous pensez avoir dans la vie. C’est en découvrant ce rôle que vous puiserez au dedans de vous toutes les ressources nécessaires pour avancer, car il est au plus près du sens véritable de votre existence, de ce pour quoi vous êtes réellement fait.

    2-Vous devez croire en vous. Si les gens ne croient pas en vous(ce qui arrive très souvent), vous devez par contre le faire. vous serez certainement le seul à le penser, mais c’est cet état d’esprit qui fera de vous un gagnant. Armez-vous toujours de la pensée que vous allez réussir et  Croyez que vous serez capable d’atteindre vos objectifs. Vous êtes le seul responsable de vos pensées. Soit vous pensez que vous n’y arriverez jamais, ou alors vous choisissez de croire que vous avez le potentiel nécessaire pour atteindre vos buts. Napoléon hill a dit » Tout ce que l’esprit peut concevoir , tout ce en quoi il peut croire, il peut le réaliser »

    3-Décidez de ce que vous voulez dans la vie. Vous aurez beaucoup de mal à atteindre vos objectifs les plus profonds si vous ne déterminez pas exactement ce que vous désirez. Ici, il s’agit de savoir cibler vos désirs et vos objectifs de façon claire si vous voulez qu’ils se réalisent. Cela peut paraître difficile au départ parce que pendant longtemps vous avez été influencé par des croyances et des interdits qui vous ont limité dans votre élan en vous faisant croire que vous ne pouvez pas avoir toujours ce que vous voulez dans votre vie. Vous devez absolument faire tomber ces paradigmes qui vous empêchent d’évoluer.

    4-Soyez responsable de votre vie en assumant vos décisions. Arrêtez de blâmer les gens et n’accusez personne de ce qui peut vous arriver. Vous êtes le seul responsable de toute votre vie. C’est une vérité primordiale à accepter quand on veut réussir. Vous ne pourrez jamais empêcher les évènements d’arriver, mais vous pouvez être proactif , ce qui vous aidera quant à l’attitude à adopter devant les évènements.  Si vous adoptez toujours le même comportement devant une situation, les résultats seront toujours les mêmes. Vous devez prendre l’entière responsabilité de votre vie si vous voulez un jour pouvoir assumer la responsabilité de votre succès.

    5-Imaginez tout ce que vous voulez et obtenez le!   Savez-vous que vous pouvez obtenir tout ce que vous visualisez dans votre esprit? la visualisation, l’art de créer des images dans son esprit est un des outils puissants de la réalisation d’objectifs car elle stimule la puissance créatrice de votre subconscient. Prenez le temps de visualiser votre avenir, bâtissez dans votre esprit la personne que vous voulez devenir plus tard. Faites le avec des images, des sons, des paysages, des personnes de votre choix et conservez tout ça à l’intérieur de vous. Quelques soient les situations qui vont se présenter, conservez le!. Si vous perséverez, vous ne serez pas déçu du résultat.

     

     

    Articles similaires:


  • 5 outils de motivation chez un leader

     

    Que vous soyez chef d’entreprise, manager, coach ou chef d’équipe, la motivation est motivationl’un des enjeux de la fonction managériale. Celle-ci regroupe l’ensemble des facteurs qui déterminent l’action et le comportement d’un individu pour atteindre un objectif ou réaliser une activité. C’est la combinaison de l’ensemble des raisons conscientes ou non, collectives ou individuelles, qui incitent l’individu à agir au sein d’une équipe.

    Être motivé, c’est essentiellement avoir un objectif, décider de faire un effort pour l’atteindre, persévérer dans cet effort jusqu’à ce que le but soit atteint. Dès les premiers jours de notre confrontation avec le monde du travail, la motivation nous fait face et ne cesse de nous suivre tout au long de notre parcours professionnel.

    En matière de motivation, les chefs d’entreprises considèrent les choses sur deux plans. D’une part, ils doivent prendre en compte leur propre niveau de motivation. D’autre part, ils doivent considérer le niveau de motivation de leur personnel. Certainement les deux aspects sont étroitement liés. Si le leader n’est pas motivé, il aura du mal à motiver ses collaborateurs. Pour autant, un manager très motivé ne communiquera pas systhématiquement cette motivation à son entourage. A moins de savoir comment s’y prendre pour réveiller l’enthousiasme dans l’esprit des membres de son équipe.

    En étudiant de près la question, j’ai personnellement réalisé que pour réussir dans sa démarche entreprenariale, un manager devrait, élaborer à la base, une stratégie motivationnelle pour encourager ses troupes.  Stratégie que j’ai appellé les cinq outils de motivation chez un leader et que nous allons découvrir ensemble.

        1- La communication, fondement d’une bonne motivation.

    Quand il s’agit de motivation, certains managers ne se rendent pas toujours compte que la communication est le premier outil qui peut apporter un bon moral au sein du personnel de l’entreprise. Les entrepreneurs doivent être conscients du fait que le plus important ne se trouve que dans ce qu’ils disent à leurs collaborateurs, mais aussi et surtout la manière dont ils disent les choses. Il faut au préalable toujours vous assurer que vous serez en mesure de transmettre votre message de la manière la plus appropriée. Raison pour laquelle il est important pour un chef d’entreprise de savoir créer une proximité avec son équipe dès le départ. En effet,  lorsque vous vous adressez à vos  collaborateurs, il est opportun de supprimer le « vous » dans vos paroles. Le vous  crée souvent une distance avec les employés qui se mettent aussitôt sur la défensive, alors que vous penserez peut-être que les autres ne vous comprennent pas. A la place de « vous », vous pourriez employer « nous », ainsi les autres ne se sentiront pas exclus et réaliseront que vous formez une équipe vraiment soudée.

    Veillez aussi à ce qu’il n’y ai pas de commentaires négatifs dans votre message de motivation. Même si vous avez des choses à reprocher à vos collaborateurs et que vous pensez avoir  raison, veillez scrupuleusement sur votre langage. C’est vrai que c’est vous le chef, mais vous ne pouvez pas les motiver en les abaissant. Vous devriez bien réfléchir sur les mots que vous utiliserez et le ton avec lequel vous allez les prononcer. En fait, il faudrait que lorsque vous allez vous adresser à vos employés, que vos mots soient en mesure de renforcer  un sentiment de confiance et d’inspirer le groupe. Les paroles valorisantes sont très importantes au sein d’une équipe, car elles ravivent la motivation lorsqu’elle veut baisser.

    2- Savoir être à l’écoute

    Quand on exerce un leadership, on doit pouvoir bien cerner la personnalité de ceux qu’on veut essayer de motiver. Pour cela, il va falloir apprendre à écouter. Pour écouter les autres, il faut savoir se mettre à leur place, surtout quand on est celui qui tient le discours. Si vous ne savez pas le faire, il est temps d’apprendre. Avant même de tenter de parler à vos collaborateurs, ou de leur trouver une certaine motivation, demandez-vous pourquoi leur trouver cette motivation? Il est en effet important de ne pas confondre vos propres motivations à la situation que traverse l’entreprise. En fait, vous avez besoin de motiver vos troupes parce que vous voulez le meilleur pour eux, et que ce « meilleur » passe par la bonne santé de l’entreprise. Vous ne devez jamais motiver votre équipe à cause de vos propres intérêts égoistes. Â coup sûr, au bout d’un moment ils vont s’en rendre compte.

    Ce n’est jamais facile de motiver les collaborateurs. Vous devez surtout les rassurer que vous êtes là pour eux et que vous serez là quand ils auront besoin de vous. Ceci est très important car c’est le soutien et la motivation que vous leur apporterez qui les aidera à atteindre des choses plus grandes et meilleures dans l’entreprise.Pour rendre leurs entreprises plus performantes aujourd’hui, les chefs d’entreprises ont compris qu’ils devaient aussi se préoccuper de l’épanouissement de leurs salariés. En tant que leader, il y a tellement de règles sur la façon d’encourager ses collaborateurs. Le plus important est d’être là quand il le faut,  de rester ouvert à toutes les sollicitations et de savoir épauler les salariés qui en ont le plus besoin. Soyez toujours à l’écoute sans oublier de stimuler leur imagination pour qu’ils puissent toujours trouver quelque chose qui les motive.

    3- La confiance maintient la motivation

    Le troisième outil indispensable pour maintenir ses équipes dans un état de motivation est de leur montrer que vous leur faites confiance. Un chef d’entreprise qui fixe des objectifs, qui délègue, qui encourage, qui donne confiance, qui donne des signes forts de reconnaissance à ses employés obtiendra des résultats largement supérieurs de la part de ses équipes qu’un manager qui ne sait pas manager.

    Si il n’y a pas de confiance, il n’y aura pas non plus de motivation. C’est un constat imparable. Vos collaborateurs s’épanouiront quand leur niveau de motivation sera élevé. Pour leur manifester votre confiance, commencez par leur confier une tâche bien précise pour laquelle il bénéficie de votre confiance. Cette confiance s’exprimera par un management sous forme d’objectifs à atteindre. Traduisez clairement cette confiance à vos équipes à travers les missions que vous leur confiez et les objectifs qui y sont associés. La confiance se gagne aussi sur le terrain des relations humaines: En faisant confiance à vos collaborateurs, vous serez respecté de ceux-ci. C’est une des logiques en matière de motivation.

      4- Déléguer les responsabilités

    Si vous faites confiance à vos collaborateurs, il est nécessaire de les responsabiliser. Responsabiliser vos collaborateurs leur offrira une capacité de décision dans un champ d’action précis. On ne peut pas s’imaginer à quel point la possibilité de décider offre aux collaborateurs des raisons supplémentaires de satisfaction lorsque les objectifs sont atteints. Vous devez savoir que lorsque vous déléguez, c’est une façon de transmettre votre propre motivation, votre autorité. Un collaborateur sera motivé s’il sait pour quoi et vers quoi il travaille. De même que si il est écouté et que vous lui donnez la possibilité de participer à la vie de l’entreprise. Il faut donc donner un sens et fixer des objectifs à ce qui lui est demandé. Il faut qu’il comprenne le sens de son implication dans le projet d’entreprise.

    Une fois les résultats de cette délégation de pouvoir connus, il serait judicieux pour vous de sanctionner cette implication par une reconnaissance du travail effectué en lui donnant de la visibilité grâce à la communication interne.

    5- La motivation dans les temps de crise

    Il n’est un secret pour personne que pendant les temps difficiles les employés sont souvent démotivés. Très souvent ces temps de crise sont associés à une crise financière  dans l’entreprise. Les effets de cette baisse de motivation sont mesurables sur plusieurs points.

    • Le manque de confiance apparait chez les salariés
    • Manque d’initiative et de créativité
    • Problèmes pour prendre les bonnes décisions
    • Immobilisme chez les salariés

    En temps normal, ce genre de symptômes peut atteindre un individu dans l’entreprise. Mais en temps de crise, le danger est que ce soit l’ensemble des collaborateurs qui soient atteints de ces symptômes néfastes pour la survie de l’entreprise. Il y a des comportements  que certains managers ne devraient pas adopter dans ces périodes.

    • Contrôler à tout moment.
    • Reporter son stress sur ses équipes
    • Manquer de maîtrise de soi et de patience
    • L’activisme ou l’hyperactivité du patron
    • La multiplication des réunions qui ne sont pas clairement prioritaires

    Dans ces temps difficiles, vous devriez optimiser votre temps en vous consacrant davantage aux collaborateurs qui ont besoin d’être soutenus. Vous devriez aussi optimiser les ressources de l’entreprise en reportant les gros chantiers et adopter des objectifs beaucoup plus modestes. Agir en toute transparence, montrer que les choses avancent, redonner confiance….il faut positiver pour que la motivation et la serénité reviennent au sein de l’entreprise. Il faut que arriviez à assainir l’environnement dans lequel vos collaborateurs évoluent. L’ambiance reposera aussi sur l’image que les collaborateurs ont de leur leader. A ce titre, la loyauté est l’une des qualités les plus déterminantes

     

     

     

    Articles similaires:


  • Les secrets de la réussite des grands patrons

    Richard Branson, Steve Jobs, Bill Gates, Lindsay Owen-Jones…….Ces leaders qui ont imagesgrands patronsdirigé avec succès des grands groupes mondiaux ne sont plus à présenter. Leur management et leur charisme au sein de leurs entreprises  ont eu des résultats tellement bénéfiques que ces dirigeants se sont révélés comme étant des véritables meneurs d’hommes. Nous allons découvrir ensemble comment managent ces hommes d’exception et  ce qui a fait et qui fait encore davantage leur force et quelles sont leurs méthodes. Chacun d’entre eux a développé au cours de sa carrière son style personnel de management et de leadership qui ne manquera certainement pas de vous inspirer pour mettre en place votre propre style de management.

    Richard Branson: l’enthousiasme partagé.   Fondateur du groupe Virgin, Richard Branson incarne bien l’homme qui a réussi dans les affaires. Dépourvu de diplômes, mais entrepreneur à succès, celui-ci a toujours cru avec force à ses propres convictions. « J’ai dû créer des entreprises auxquelles j’ai cru à 100% » dit-il ». Il a toujours dépensé son énergie au profit de ses idées et de ses marques. S’agissant de ses collaborateurs directs et de ses employés, il leur fait confiance en  comptant sur leur motivation. Vous ne pouvez pas être un bon dirigeant si vous n’aimez pas les gens. Les entreprises qui prospèrent bien sont celles qui protègent leur personnel. Dans cette démarche intéressante, vous devez comprendre vos propres limites. « Pour monter une affaire à partir de rien, vous avez autant besoin d’une forte personnalité que de comprendre l’art de déléguer.   

    Lindsay Owen Jones: l’émulation des équipes.  C’est lui qui est à l’origine du succès de l’Oréal. Après avoir réussi à internationaliser la célèbre marque de cosmétiques, ce manager hors norme vient d’annoncer son départ à la retraite. Son secret réside dans l’émulation et la motivation des équipes.  Celui qui n’est pas habitué à ce genre de leadership pourrait penser au départ qu’il a à faire à un homme trop exigeant, voir autoritaire. Mais les salariés aujourd’hui ne diront pas le contraire, car le groupe semble en avoir bénéficié.  Aujourd’hui, l’Oréal est un empire indiscutable dans le secteur des cosmétiques.

    Steve Jobs: l’autorité charismatique.  Steve Jobs était le poumon de Apple. Cet homme s’était donné corps et âme pour que son entreprise devienne le leader mondial de l’informatique. La santé de Apple était associée à celle de ce visionnaire de génie. Si Steve Jobs a réussi, c’est à cause de son charisme exceptionnel. Il avait une force de caractère qui ressemblait à de l’autoritarisme. Lorsqu’il prenait une décision, celle-ci ne souffrait d’aucune contestation. La force de Steve Jobs résidait aussi dans ses convictions personnelles. Pour les faire passer au sein de ses collaborateurs, une certaine dose d’autoritarisme était nécessaire.

    Ingvar Kamprad: le patriarche exemplaire   » Comment puis-je demander à mes collaborateurs de voyager à l’économie si moi je voyage dans le luxe? c’est une question de bon leadership ». Ingvar Kamprad, fondateur de Ikéa, groupe spécialisé dans l’ameublement est un homme qui a toujours dirigé son entreprise en bon père de famille. Ce dirigeant à toujours mis son humilité et sa sagesse en avant pour être un exemple au milieu de ses collaborateurs. Il a toujours dirigé son groupe avec simplicité de coeur et bon sens. Il n’a jamais vécu de manière ostentatoire, ni exhibé son immense fortune. Ce management par l’exemple a porté du fruit car il  a permis à Ikéa de s’imposer dans tous les pays du monde.

    Warren Buffet: la stratégie de l’investisseur Investisseur de génie, homme discret mais qui ne se cache pas, Warren Buffet est un homme qui s’est où et comment placer son argent. Pour avoir sa confiance il faut parfaitement connaître son entreprise.  Bien que n’ayant jamais privilégié la proximité avec ses collaborateurs, son secret est de laisser les clés de ses entreprises aux personnes compétentes, en leur laissant souvent des parts dans leurs affaires, en échange de lui livrer quelques informations financières. Le management de Warren Buffet convient bien à son empire puisque toutes les activités sont diversifiées.

    Michael Dell. la modestie au pouvoir.  Homme modeste et distant, Michael Dell, le fondateur de la marque Dell, n’est certainement pas le plus remarqué des grands patrons américains. Son secret a commencé lorsqu’il était jeune. Il aimait rester avec des personnes âgées et expérimentées pour prendre des conseils auprès d’eux. Michael Dell a su démontrer qu’on peut rester discret tout en étant un acharné au boulot et exigeant avec ses employés. La distance qu’il entend conserver avec la personnalisation du pouvoir  se retrouve aussi dans le fonctionnement de ses équipes. Chez lui, deux managers peuvent  partager une même fonction. Le but? limiter le risque d’erreurs et se partager les critiques.

    Michael O ‘Leary: tout en provocation. Son style de management peut paraître fantasque mais pourtant très efficace. Michael O’Leary, patron de la compagnie Ryanair avait proposé que ses passagers voyagent debout. Dirigeant de la compagnie irlandaise depuis 25 ans, il a su s’imposer comme la figure du low cost aérien en Europe. Sa compagnie a réussi à se faire une place au milieu des vieux requins comme Air-France...Cet homme est certainement doté d’un bonne dose de courage, ce qui fait qu’aujourd’hui il est devenu incontournable.

    Bill Gates: l’investisseur total. Qui peut dissocier Bill Gates de Microsoft? Cette entreprise est à lui et elle vit en lui. Chaque battement de son coeur, chaque inspiration, nous font connaître l’état des lieux de sa société. Bill gates a été de toutes les décisions de Microsoft alors qu’il n’en était pas encore le patron. Il est un homme à tout faire, un philantrope en quelque sorte. Son leadership consiste à mettre en avant tous ses talents. Pour lui, un bon patron doit connaître son métier et être un bon vendeur c’est à dire qu’il doit savoir convaincre ses clients. Il doit savoir comment trouver de l’argent, c’est à dire convaincre les banquiers ou les compétences que l’on cherche à recruter. Son management c’est aussi savoir être à l’écoute et se remettre en cause en acceptant les critiques d’où qu’elles viennent. Lorsqu’on regarde les résultats aujourd’hui, on n’a pas grand chose à dire sur son style de management.

    Cet article est inspiré du JDN

    Articles similaires:


  • Existe-t-il un profil gagnant de chef d’entreprise?

    Il existe certainement des points communs entre les entrepreneurs qui ont réussi.Ce sont des personnes qui ont des aptitudes requises pour être considérées comme ayant un profil de bons leaders. Pourtant, la notion de profil étant vaste, il serait réducteur de se limiter de parler de « profil de chef d’entreprise » car cela impliquerait une forme de sélection, de déterminisme. Aussi, ensemble nous allons décrypter au mieux les qualités qui semblent nécessaires à un chef d’entreprise pour exercer un leadership de qualité.

    index chef d'entreprise

    Un chef d’entreprise est le dirigeant d’une entreprise sans en être forcément le fondateur ou le propriétaire. Existe t-il un profil type du chef d’entreprise? pour ma part, pas vraiment. Cependant, toutes les personnes qui se sont lancées dans l’aventure entrepreneuriale possèdent un certain nombre de qualités plus ou moins concrètes mais indispensables pour réussir. Nous allons explorer ces qualités et en faire un inventaire.

    Tout d’abord, vous devez savoir que le profil « chef d’entreprise » est lié à trois paramètres: Les traits de personnalité, la situation, la motivation. Les traits de personnalité sont liés à deux choses:

    1-Ce qui a forgé le caractère du leader à savoir;les épreuves de la vie, la patience à toute épreuve, la maîtrise de soi et l’humilité.

    2-Le style de leadership qui a inspiré le chef d’entreprise. Il y a toujours dans l’entourage d’un dirigeant un modèle qui a favorisé l’intérêt  et développé une attitude entrepreneuriale. Qui est votre modèle?

    Le profil du chef d’entreprise peut aussi varier en fonction de la situation ou du contexte. Le style de management que vous adoptez doit pouvoir s’adapter à la situation qui se présente et savoir y faire face. La faculté d’adaptation chez un leader est une qualité fondamentale. En effet, lorsque le problème se présente, le chef doit pouvoir s’imprégner de la situation et réfléchir rapidement pour trouver une solution. A ce niveau, rien n’est écrit dans les cours de management, c’est tout simplement de l’improvisation.

    On peut trouver des qualités communes et nécessaires aux entrepreneurs. Celles-ci varient selon les secteurs(industrie, distribution, mode, église, etc.). Un bon chef d’entreprise se distingue par sa capacité à apprendre, coordonner, organiser, par son goût de l’effort, sa curiosité, son goût du risque. Les entrepreneurs qui ont réussi sont très intuitifs. ils ont su discerner ce qui faisable ou pas, et prendre les risques adéquats pour commencer à réaliser un projet.

    Il est important de souligner ici, qu’au delà du fait qu’il faut beaucoup travailler et avoir un minimum de réalisme, Les qualités nécessaires peuvent aussi dépendre de la consistance du projet. Si c’est un projet à forte croissance, cela nécessitera la mobilisation d’investisseurs ou de partenaires importants. Au contraire d’une entreprise de 3 à 10 personnes, le dirigeant devrait s’atteler à l’ouvrage , maintenir une bonne relation avec le client, être tenace et persévérant. Ici, la véritable question est de savoir si le chef d’entreprise a un profil adapté à l’environnement visé.

    Machiavel a identifié trois types de personnes: Celles qui comprennent les choses par elles mêmes, celles qui ont besoin qu’on le leur explique et celles qui ne comprennent pas, même avec des explications. Cette réflexion est toujours valable de nos jours. Je pense que les « chefs d’entreprise » exceptionnels appartiennent à la première catégorie.

    Il n’est pas obligatoire de faire des longues études pour être un bon manager. On peut avoir la tête bien faite et des bonnes capacités d’analyse et ne pas être un bon chef d’entreprise. A l’inverse, un autodidacte peut être un très bon créateur. Albert Einstein a dit: « La théorie c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique c’est quand tout fonctionne et qu’on ne sait pas pourquoi ». Le profil gagnant d’un leader s’accommode avec le pragmatisme et l’empirisme, celui-ci doit être en prise avec la réalité de la vie.

    Les bons chefs ont aussi en commun le sens des responsabilités; Ils savent  s’investirent entièrement dans l’accomplissement de leur mission. Ils ont la capacité de mobiliser les énergies. Ils ont une imagination fertile et une grande flexibilité intellectuelle et émotionnelle. Ce qui est sûr c’est que certaines personnes savent exercer leur leadership avec souplesse et facilité car ces qualités sont en eux. Mais le leadership n’est pas qu’une affaire de management surtout en ces temps de mondialisation et de compétition féroce. On reconnait un leader aussi à sa capacité d’affronter l’oppression et la pression. Là où d’autres abandonneront, lui saura affronter l’adversité et communiquer l’enthousiasme. Certes les bons chefs d’entreprise ont des qualités communes , mais certains peuvent exercer leur leadership avec des qualités en plus et qui leurs sont propres. De nos jours il est difficile d’admettre que pour être un bon chef d’entreprise il faut avoir un profil type. Il existe autant de profils que de contextes ou situations de management. Un chef d’usine, un expert comptable ou un cadre diplomatique peuvent combiner des compétences et des qualités très différentes et se montrer chacun d’excellents leaders dans leur domaine d’expertise.

    Il existe encore un point commun entre les vrais chefs d’entreprises. Pour réussir, ils doivent faire preuve d’une intelligence créative forte. Parmi ces personnes, on retrouve des gens comme Steeve Jobs, Bill Gates etc…. Ces hommes se sont trouvés au bon endroit au bon moment. Ces personnes ont la capacité d’anticiper les besoins des consommateurs, d’articuler des marchés, des modèles économiques. Ils ont la capacité de se sacrifier totalement pour leur entreprise. Ayant un besoin de reconnaissance, de statut et de puissance, ils ont magnifiquement assimilé le développement de leur entreprise  à leur développement personnel.

    Enfin, le profil gagnant du chef d’entreprise ne se décrète pas. Celui qui vous dira: » voici le profil type de celui qui gagne toujours » est certainement encore loin du compte. On peut penser être fait pour cela et être déçu après ou inversement. Ce dont je suis certain, c’est que, une vraie interaction entre un homme de conviction et un bon projet peut produire des résultats excellents.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Articles similaires: