5 outils de motivation chez un leader

 

Que vous soyez chef d’entreprise, manager, coach ou chef d’équipe, la motivation est motivationl’un des enjeux de la fonction managériale. Celle-ci regroupe l’ensemble des facteurs qui déterminent l’action et le comportement d’un individu pour atteindre un objectif ou réaliser une activité. C’est la combinaison de l’ensemble des raisons conscientes ou non, collectives ou individuelles, qui incitent l’individu à agir au sein d’une équipe.

Être motivé, c’est essentiellement avoir un objectif, décider de faire un effort pour l’atteindre, persévérer dans cet effort jusqu’à ce que le but soit atteint. Dès les premiers jours de notre confrontation avec le monde du travail, la motivation nous fait face et ne cesse de nous suivre tout au long de notre parcours professionnel.

En matière de motivation, les chefs d’entreprises considèrent les choses sur deux plans. D’une part, ils doivent prendre en compte leur propre niveau de motivation. D’autre part, ils doivent considérer le niveau de motivation de leur personnel. Certainement les deux aspects sont étroitement liés. Si le leader n’est pas motivé, il aura du mal à motiver ses collaborateurs. Pour autant, un manager très motivé ne communiquera pas systhématiquement cette motivation à son entourage. A moins de savoir comment s’y prendre pour réveiller l’enthousiasme dans l’esprit des membres de son équipe.

En étudiant de près la question, j’ai personnellement réalisé que pour réussir dans sa démarche entreprenariale, un manager devrait, élaborer à la base, une stratégie motivationnelle pour encourager ses troupes.  Stratégie que j’ai appellé les cinq outils de motivation chez un leader et que nous allons découvrir ensemble.

    1- La communication, fondement d’une bonne motivation.

Quand il s’agit de motivation, certains managers ne se rendent pas toujours compte que la communication est le premier outil qui peut apporter un bon moral au sein du personnel de l’entreprise. Les entrepreneurs doivent être conscients du fait que le plus important ne se trouve que dans ce qu’ils disent à leurs collaborateurs, mais aussi et surtout la manière dont ils disent les choses. Il faut au préalable toujours vous assurer que vous serez en mesure de transmettre votre message de la manière la plus appropriée. Raison pour laquelle il est important pour un chef d’entreprise de savoir créer une proximité avec son équipe dès le départ. En effet,  lorsque vous vous adressez à vos  collaborateurs, il est opportun de supprimer le « vous » dans vos paroles. Le vous  crée souvent une distance avec les employés qui se mettent aussitôt sur la défensive, alors que vous penserez peut-être que les autres ne vous comprennent pas. A la place de « vous », vous pourriez employer « nous », ainsi les autres ne se sentiront pas exclus et réaliseront que vous formez une équipe vraiment soudée.

Veillez aussi à ce qu’il n’y ai pas de commentaires négatifs dans votre message de motivation. Même si vous avez des choses à reprocher à vos collaborateurs et que vous pensez avoir  raison, veillez scrupuleusement sur votre langage. C’est vrai que c’est vous le chef, mais vous ne pouvez pas les motiver en les abaissant. Vous devriez bien réfléchir sur les mots que vous utiliserez et le ton avec lequel vous allez les prononcer. En fait, il faudrait que lorsque vous allez vous adresser à vos employés, que vos mots soient en mesure de renforcer  un sentiment de confiance et d’inspirer le groupe. Les paroles valorisantes sont très importantes au sein d’une équipe, car elles ravivent la motivation lorsqu’elle veut baisser.

2- Savoir être à l’écoute

Quand on exerce un leadership, on doit pouvoir bien cerner la personnalité de ceux qu’on veut essayer de motiver. Pour cela, il va falloir apprendre à écouter. Pour écouter les autres, il faut savoir se mettre à leur place, surtout quand on est celui qui tient le discours. Si vous ne savez pas le faire, il est temps d’apprendre. Avant même de tenter de parler à vos collaborateurs, ou de leur trouver une certaine motivation, demandez-vous pourquoi leur trouver cette motivation? Il est en effet important de ne pas confondre vos propres motivations à la situation que traverse l’entreprise. En fait, vous avez besoin de motiver vos troupes parce que vous voulez le meilleur pour eux, et que ce « meilleur » passe par la bonne santé de l’entreprise. Vous ne devez jamais motiver votre équipe à cause de vos propres intérêts égoistes. Â coup sûr, au bout d’un moment ils vont s’en rendre compte.

Ce n’est jamais facile de motiver les collaborateurs. Vous devez surtout les rassurer que vous êtes là pour eux et que vous serez là quand ils auront besoin de vous. Ceci est très important car c’est le soutien et la motivation que vous leur apporterez qui les aidera à atteindre des choses plus grandes et meilleures dans l’entreprise.Pour rendre leurs entreprises plus performantes aujourd’hui, les chefs d’entreprises ont compris qu’ils devaient aussi se préoccuper de l’épanouissement de leurs salariés. En tant que leader, il y a tellement de règles sur la façon d’encourager ses collaborateurs. Le plus important est d’être là quand il le faut,  de rester ouvert à toutes les sollicitations et de savoir épauler les salariés qui en ont le plus besoin. Soyez toujours à l’écoute sans oublier de stimuler leur imagination pour qu’ils puissent toujours trouver quelque chose qui les motive.

3- La confiance maintient la motivation

Le troisième outil indispensable pour maintenir ses équipes dans un état de motivation est de leur montrer que vous leur faites confiance. Un chef d’entreprise qui fixe des objectifs, qui délègue, qui encourage, qui donne confiance, qui donne des signes forts de reconnaissance à ses employés obtiendra des résultats largement supérieurs de la part de ses équipes qu’un manager qui ne sait pas manager.

Si il n’y a pas de confiance, il n’y aura pas non plus de motivation. C’est un constat imparable. Vos collaborateurs s’épanouiront quand leur niveau de motivation sera élevé. Pour leur manifester votre confiance, commencez par leur confier une tâche bien précise pour laquelle il bénéficie de votre confiance. Cette confiance s’exprimera par un management sous forme d’objectifs à atteindre. Traduisez clairement cette confiance à vos équipes à travers les missions que vous leur confiez et les objectifs qui y sont associés. La confiance se gagne aussi sur le terrain des relations humaines: En faisant confiance à vos collaborateurs, vous serez respecté de ceux-ci. C’est une des logiques en matière de motivation.

  4- Déléguer les responsabilités

Si vous faites confiance à vos collaborateurs, il est nécessaire de les responsabiliser. Responsabiliser vos collaborateurs leur offrira une capacité de décision dans un champ d’action précis. On ne peut pas s’imaginer à quel point la possibilité de décider offre aux collaborateurs des raisons supplémentaires de satisfaction lorsque les objectifs sont atteints. Vous devez savoir que lorsque vous déléguez, c’est une façon de transmettre votre propre motivation, votre autorité. Un collaborateur sera motivé s’il sait pour quoi et vers quoi il travaille. De même que si il est écouté et que vous lui donnez la possibilité de participer à la vie de l’entreprise. Il faut donc donner un sens et fixer des objectifs à ce qui lui est demandé. Il faut qu’il comprenne le sens de son implication dans le projet d’entreprise.

Une fois les résultats de cette délégation de pouvoir connus, il serait judicieux pour vous de sanctionner cette implication par une reconnaissance du travail effectué en lui donnant de la visibilité grâce à la communication interne.

5- La motivation dans les temps de crise

Il n’est un secret pour personne que pendant les temps difficiles les employés sont souvent démotivés. Très souvent ces temps de crise sont associés à une crise financière  dans l’entreprise. Les effets de cette baisse de motivation sont mesurables sur plusieurs points.

  • Le manque de confiance apparait chez les salariés
  • Manque d’initiative et de créativité
  • Problèmes pour prendre les bonnes décisions
  • Immobilisme chez les salariés

En temps normal, ce genre de symptômes peut atteindre un individu dans l’entreprise. Mais en temps de crise, le danger est que ce soit l’ensemble des collaborateurs qui soient atteints de ces symptômes néfastes pour la survie de l’entreprise. Il y a des comportements  que certains managers ne devraient pas adopter dans ces périodes.

  • Contrôler à tout moment.
  • Reporter son stress sur ses équipes
  • Manquer de maîtrise de soi et de patience
  • L’activisme ou l’hyperactivité du patron
  • La multiplication des réunions qui ne sont pas clairement prioritaires

Dans ces temps difficiles, vous devriez optimiser votre temps en vous consacrant davantage aux collaborateurs qui ont besoin d’être soutenus. Vous devriez aussi optimiser les ressources de l’entreprise en reportant les gros chantiers et adopter des objectifs beaucoup plus modestes. Agir en toute transparence, montrer que les choses avancent, redonner confiance….il faut positiver pour que la motivation et la serénité reviennent au sein de l’entreprise. Il faut que arriviez à assainir l’environnement dans lequel vos collaborateurs évoluent. L’ambiance reposera aussi sur l’image que les collaborateurs ont de leur leader. A ce titre, la loyauté est l’une des qualités les plus déterminantes

 

 

 

Articles similaires:


Commentaire 1 à 5 outils de motivation chez un leader

  1. Ping :Youth Hope Keeper » 4 techniques de motivation personnelle efficaces