Êtes-vous conscient de votre vraie valeur?

conscient de sa valeur

Pierre Corneille, le grand dramaturge français du XVIIe siècle fait dire à Don Rodrigue, dans Le Cid : «Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années». Dans cette affirmation, Il voulait exprimer le fait que le talent et les dons innés n’ont pas besoin d’attendre les années de maturité pour s’exprimer.

Vous avez certainement lu ou entendu cette citation de Corneille quelque part! En effet, la sagesse n’est pas forcément une affaire de vieillesse, le jeune peut bien l’acquérir; pourvu que son esprit soit bien disposé.

Vous avez sans doute de la valeur mais vous ne le savez peut-être pas, ou alors vous n’en êtes pas conscient. Peut-être aussi ne savez-vous pas comment vous y prendre. Dans cet article, nous allons voir comment faire pour laisser votre lumière intérieure briller.

Commencer par ne plus vous dévaloriser.

Souvent de nombreuses personnes acceptent de vivre plus bas que ce qu’elles pourraient. Elles ne sont pas conscientes de leur propre valeur et se mettent volontairement en « veilleuse ». Elles acceptent facilement de subir plutôt que de se réveiller.

Elles se complaisent dans des situations qui visiblement ne les satisfait pas. Elle disent difficilement non et parfois ne s’autorisent même plus à rêver. Elles parlent difficilement de ce qui les concerne et se sentent mal à l’aise lorsqu’elles doivent s’affirmer au milieu de leur amis. Elles ont à ce moment un sentiment de culpabilité. Si vous vous reconnaissez dans tout ce que je viens de décrire, je pense qu’il est temps pour vous de vous réveiller de votre sommeil et de reprendre confiance en vous.

Dernièrement, je discutais avec un homme qui a développé un sentiment d’infériorité et un manque d’estime de soi du fait de la comparaison entre sa situation matérielle, professionnelle et sentimentale, et celles de ses petits frères qui eux, réussissaient à tous les niveaux.

Ces sentiments l’ont longtemps amené à supporter des situations qui ne lui plaisaient pas. Face à leur réussite, leur situation professionnelle et/ou leur compte en banque, cet homme se laissait entraîner, même inconsciemment, à nourrir peu à peu un sentiment de dévalorisation qui aura tôt fait de s’installer vis à vis de ses frères. En fait, il avait un sentiment global de malaise dont il ignorait certainement l’origine.

La plupart d’entre nous avons une vision de la réussite qui repose sur ce que la société dit de nous. La société veut nous amener à croire que la valeur que nous avons ne peut provenir que de ce qu’elle pense de nous. Ne vous laissez surtout pas abuser par cette manière de voir les choses.

Pour sortir de ces pensées négatives que vous avez sur votre personne, prenez le temps de vous examiner et de vous retrouver avec vous-même. Posez-vous des questions sur votre façon de conduire votre vie, et ce régulièrement, afin d’être bien sûr d’être sur votre propre chemin, et non sur le chemin de quelqu’un  d’autre, et surtout de s’assurer d’être en paix et en accord avec soi-même. N’hésitez surtout pas à le faire surtout lorsque votre corps vous envoie des signaux de mal être.

Prendre conscience de sa « vraie » valeur

Vous l’avez certainement remarqué autour de vous, que ce soit au niveau personnel ou professionnel, les personnes qui sont sûres d’elles réussissent dans leur vie et ont bien souvent de très bons salaires. Tout simplement parce qu’elles ne doutent pas et croient en leurs propres talents. Cela ne veut pas dire avec orgueil et prétention, mais simplement, sereinement, en développant la force tranquille de celui (celle) qui sait que sa place, quelle qu’elle soit, y compris dans le moment présent, et que son être tout entier, font partie intégrante du Plan Divin.

Ne posez plus de conditions à votre « vraie » valeur.

On a parfois tendance à lier notre valeur aux résultats qu’on obtient (ou pas).

Ex : quand j’aurais eu davantage de clients, je me sentirais plus confiante, je saurais que je peux y arriver. Si je ne remplis pas cet atelier, ça veut dire que je suis nulle etc…

Vous vous reconnaissez ?  Vous êtes bien plus que ça !
Transformez ces conditions avec audace :

Ex : Lorsque j’ose contacter des prospects, je reconnais ma valeur et j’augmente ma confiance. Lorsque je m’écoute et m’autorise à prendre une pause, je reconnais ma valeur et je suis fière de moi. Quand je suis bienveillante envers mes clients ou moi-même, je reconnais ma valeur et je me sens légitime.

N’essayez plus de plaire à tout le monde.

Clarifiez ce qui est important pour vous, ce que vous voulez pour votre vie et votre activité. Ne vous attardez plus sur les comparaisons. Rappelez-vous que lorsque vous vous comparez à une personne, vous ne vous comparez pas à une réalité objective mais vous vous comparez en fait avec l’image que cette personne renvoie et la perception que vous en avez.

Concentrez-vous plutôt sur le meilleur que vous pouvez donner aux autres et qui n’attendent que ça, ceux que vous pouvez aider le mieux, ceux pour qui vous faîtes ce métier qui vous passionne tant.  Pour eux, votre valeur est indiscutable. Travaillez à les identifier et à les trouver.

Enfin, peu importe ce que vous avez. Votre « vraie » valeur va bien au delà de vos possessions matérielles. Votre valeur est ce que vous êtes, ce que vous dégagez, ce que vous faites. Votre valeur se trouve dans votre potentiel, dans tout ce que vous exprimez, dans tout ce que vous faites et dites dans la joie et dans l’amour.

Votre valeur s’exprime lorsque vous rayonnez dans l’amour que vous avez en vous et le partager autour de vous. Votre valeur se révèle lorsque vous dépassez vos limites afin d’aller vers vous. Votre valeur n’a pas d’égo, elle ne doit être qu’amour. Vous êtes riche de qui vous êtes dès lors que vous l’exprimez.

 

Articles similaires: